• Post last modified:18 octobre 2021
  • Post category:Régate

Le National Foiler ETF26 organisé par La Rochelle Nautique en marge du Grand Pavois a offert un beau match à La Rochelle. Les six catamarans à foils ont pu s’affronter sur dix régates, couronnant à l’issue de l’événement ABC Arbitrage – Entreprises du Morbihan skippé par Billy Besson qui effectue un quasi sans-fautes sur l’épreuve. Retour sur ces trois jours de courses.

TROIS JOURS SUR L’EAU

Pour le quatrième événement de la saison, les conditions sur zone étaient bien différentes que sur les précédents. Des vents plus soutenus, changeants et une légère houle ont animé le plan d’eau pour la première journée de course. Six manches ont pu être disputées, avec trois vainqueurs différents sur le début : Youth Foiling Team (Charles Dorange), Team PRO (Jean-Christophe Mourniac) et ABC Arbitrage – Entreprises du Morbihan (Billy Besson) qui s’empare de la victoire sur les trois dernières épreuves du jour. La météo du samedi ne permet pas aux équipages de naviguer à cause des vents forts sur zone. En effet, les ETF26 restent des bateaux légers et des vents établis de plus de 20 nœuds constituent donc un risque. Aussi, les deux manches d’entraînements effectuées le jeudi, sont rentrés dans la comptabilisation des points au classement général. Le dimanche, troisième jour de course, les six ETF26 purent s’affronter sur un parcours côtier de 12 milles, puis sur deux parcours construits. Billy Besson, Matthieu Salomon et Valentin Bellet signent un sans faute sur cette journée en remportant les trois épreuves. “Ce qui est important c’est de vraiment faire du mieux que l’on peut sur l’eau pour gagner,” déclarait Billy Besson à la fin de la journée. “Aujourd’hui on a vraiment bien joué et je suis content de notre équipe. Nous avons fait de bonnes manœuvres, de bons choix tactiques et stratégiques. C’était une super journée !”

UN NIVEAU DE FLOTTE HOMOGÈNE

Ce n’était pas un événement facile pour les concurrents, bien qu’ils restent tous positifs concernant leur apprentissage sur le circuit. En effet, la flotte n’avait eu que peu d’occasion de s’entraîner dans de telles conditions précédemment. « C’était un événement assez difficile,” déclarait Thor Anderson, équipier sur Cool Runnings Racing Team. “Nous n’avons pas du tout navigué en 2020 donc nous sommes encore parfois peu à l’aise sur les sensations du bateau. J’ai quand même l’impression que nous avons amélioré certains points par rapport à l’événement précédent, donc c’est plutôt bien, mais nous avons encore beaucoup de travail à faire, surtout sur les départs !” Cependant, comme annoncé par son co-équipier en amont de l’événement, il n’est plus chose facile d’accéder au podium du fait de la montée du niveau sur l’ensemble du circuit. “Le niveau de la flotte est assez homogène”, ajoute Billy. “Ce n’est pas parce qu’on gagne des régates que c’est facile, bien au contraire. Tout le monde se rapproche de plus en plus et on s’aperçoit qu’on doit se surpasser pour essayer d’être premiers.”

PEU DE RÉPIT

Les ETF26 n’auront que peu de répit cette fois-ci puisqu’ils seront de retour sur l’eau dès mercredi pour les entraînements en vue du Spi Ouest-France – Banque Populaire Grand Ouest qui aura lieu ce week-end (du 8 au 10 octobre) à la Trinité-sur-mer. Revanche, améliorations, plaisir, tous se sont déjà fixés un objectif. Double objectif même pour Youth Foiling Team, actuellement troisième au classement, à égalité avec Team Pro. Les “jeunes” comptent bien tout donner pour s’emparer de la seconde marche du podium. “Nous finissons à la troisième place, à égalité avec le deuxième, donc une petite pointe d’amertume,” déclarait Pierre Boulbin. “On espère à nouveau avoir une belle bataille pour la dernière bataille de l’année la semaine prochaine au Spi Ouest France. Le but du jeu est de finir sur une bonne note, de se faire plaisir !”